AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La poisse est ma meilleure chance *ironie* [JOSH]

Aller en bas 
AuteurMessage
Erin Evans
Mon enfant ? Une perle ! *Sauvez-moi*
avatar

Nombre de messages : 292
‹3 : Johnsson Matthews :D
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: La poisse est ma meilleure chance *ironie* [JOSH]   Dim 3 Aoû - 1:28

Comme tous les matins à 6h, la jeune Evans se leva réveillée par les cris du petit. En réalité, tous les matins elle avait le choix de faire sa grosse au lit et de laisser Johnsson bouger ses fesses. Mais voilà, la nature en avait fait autrement et elle perdait toujours au bras de fer chinois pour qui-se-lève-pour-s’occuper-du-petit. Enfin, revenons à nos moutons. Ainsi, comme tous les matins, Erin sortait de son lit comme une obèse qui était prête à tout péter si ce petit bout de chou ne voulait pas se mettre en mode vibreur ou silencieux. Mais que voulez-vous, les joies d’être parents sont tellement immenses qu’on en crèverait. Son premier réflexe fut donc d’aller voir Dan pour le calmer. Très vite, son instinct de mère lui déclara automatiquement qu’il avait faim. Il était vraiment le portrait craché de son père : avoir faim à des heures presque improbables. D’un pas lourd et très mal assuré, Erin se dirigea vers le frigidaire pour sortir le lait afin de le faire chauffer. Sentir tout d’un coup que le petit était une bombe puante que même le FIB pouvait jalouser pour son efficacité contre le terrorisme –j’vous jure, vous mettez Dan devant une armée, c’est l’armée qui fléchit le genou pour demander la mort XD-, elle alla le changer. Mais n’étant pas du matin, Erin prit un T-shirt de Johnsson en guise de couche. Bah quoi ? Les couches étaient trop loin de son bras, et cela aurait apprit à c’te mec que ne pas ranger ses affaires peut lui retomber dessus.

Vous connaissez cette soudaine envie de fraises à 6h15 du matin ? Erin la connaissait parfaitement depuis un bon moment. Mais cette envie ardente d’une douceur sucrée lui vint surtout lorsqu’elle était enceinte. Normalou quoi ! Le problème c’est que ce besoin d’engloutir deux kilos de fraises par jour était resté même depuis la venue de Dan. Bien évidement, comme toutes femmes qui se respectent, elle avait bien et bel harcelé Johnsson pour qu’il aille lui en chercher dans la chambre froide. Elle n’aimait guère cet endroit pour avoir été enfermé dans le frigidaire étant plus jeune, un léger traumatisme disons. Sauf que ce matin-là, Johnsson n’était pas d’humeur à se lever pour des fraises mais, pouvait se lever pour n’importe quoi et, ce désir devenait beaucoup trop grand. Ben ouais, y en a qui on un grand appétit sexuel, elle elle avait un grand appétit pour les fraises ->[] Miss Evans attendit que le lait soit à la bonne température avant de nourrir le nourrisson. Pendant ce temps là, elle crevait méga la dalle des fraises xD

Quand toute cette petite scène du train-train quotidien prit fin, elle réveilla Johnsson en lui mettant ses chaussettes de la veille sous les narines. Effets garantis (H) Il se réveilla comme électrifié en criant
« MAIS BORDEL C’EST QUOI CETTE ODEUR IMMONDE ? LES WC SONT BOUCHEES OU QUOI ? ». Une grosse hilarité saisit Erin et des larmes de peur perlèrent sur les petites joues rouges de Dan. Instinctivement, elle le consola en marchant un peu dans la pièce. Sachant pertinemment que John’ n’allait pas bouger pour son petit plaisir personnel, elle persuada de s’occuper de Dan pendant qu’elle allait chercher un cagot de fraises. Or, Mr. Matthews avait de quoi grommeler, il n’était que 6h30 du matin et notre chieuse de protagoniste avait fait en sorte que son cher et tendre partage les joies du matin. C’est pourquoi, après maints grognements dignes d’un ours et une tête toujours dans la pastèque, qu’Erin se dirigea vers la chambre froide.

Toujours aussi fatiguée par ses courtes nuits dues aux échauffements vocaux de Dan, à sa mine pâle et ses pas trainant, elle réussi à attendre avec beaucoup de difficultés la chambre froide. A vrai dire pendant ce trajet qui à l’origine devait durer cinq minutes, cette fois ci dura quatre fois plus longtemps. A maintes reprises elle ne manqua pas de se fracasser les os dans les escaliers si bien que, elle fini par les descendre sur les fesses comme les petits n’enfants. Sans oublier les multiples fois où elle se prenait l’encadrement des portes ou même des meubles pour faire joli dans les coins. De loin, sans le brouillard et en plein jour, les gens auraient pu parier à deux fois qu’elle était ivre… Ivre de sommeil oui ! En tout cas, elle tentait de se maintenir éveillée en se répétant « Après l’effort, le réconfort. ».

Les règles étaient simples concernant la chambre froide : ne pas refermer la porte une fois à l’intérieur car cela ne s’ouvrait que de l’extérieur ; ne pas s’endormir dans une chambre froide ; ne pas frapper sur les steaks hachés sous emballage en les prenant pour des punching-balls et surtout, ne pas se coller contre les parois froides au risque de s’y retrouver collé. Des règles simples que même un enfant de 6 ans aurait pu comprendre, assimiler et appliquer. Mais malheureusement pour Erin, ce matin là, elle avait le mental d’un légume sur patte. En entrant dans la chambre froide, elle ferma la porte automatiquement, la prenant comme une porte normale quoi xD Sans se rendre compte de sa bêtise, elle se dirigea en se trainant presque vers le cagot de fraises qu’elle se mit à embrasser.

Oh que je t’aime fraises de mon cœur ! Tu sais que t’as de beaux yeux ? Ah non tu ne sais pas, t’es une fraise… pensa tout haut Erin comme une bourrée x)

Bizarrement, malgré la lourde fatigue, elle réussi à porter ce lourd cagot. A croire que les fraises sont sa raison de vivre tiens ! Néanmoins, arrivée devant la porte fermée, elle chercha le bidule pour l’ouvrir avant de se rendre compte de son erreur. Prise de panique, elle commença à manger deux fraises avant de taper comme une hystérique contre les lourdes portes. Et toutes les deux minutes, elle s’accordait une pause pour manger les petits fruits rouges. Raaah gourmandise quand tu nous tiens. Finalement, la raison lui revint petit à petit au fil des secondes et la panique commençait à l’envahir. Est-ce qu’à presque 7 heures du matin, quelqu’un pouvait venir la sauver ? Du moins, quelqu’un d’assez suicidaire pour se lever aussi tôt et avoir l’intelligence de venir dans la chambre froide ? Les chances étaient plus que mauvaises. Prise d’énervement, elle saisit la première chose sous sa main pour la lancer à l’aveuglette quelque part dans la chambre froide mais… cette chose fut un steak haché emballé qui atterrit sur le corps d’un monsieur lisant portant une polaire –Désolée, en manque d’inspi là xD-. Curieuse, elle s’approcha du corps qui semblait presque inanimé.


Euh… L’mec en polaire ? T’es pas mort j’espère ? demanda la jeune mère avant de reconnaître Josh. A vrai dire, c’était tellement petit ici que tout le monde finissait pas connaître tout le monde assez vite. Josh, qu’est-ce que tu fous là ?


[Bon okay, c’est nul mais j’ai pas fait de post depuis perpète alors scuze pour la qualité très médiocre ->[]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh Hellwhite
Mon enfant ? Une perle ! *Sauvez-moi*
avatar

Nombre de messages : 7
I... : J'ai eu envie de l'étrangler pour qu'il arrête un peu de pleurer et que je puisse enfin dormir tranquille xD . J'avoue, sa peut paraître horrible de penser à faire une chose pareille mais je vous assure que si vous aviez été à ma place vous auriez pensé à faire la même chose ^^
WHO WITH WHO ? : Seelvy || Ma Femme <3
Mike McQueen || Mon BFF`
Teddy Lewis || Une hystérique
Artemis Lurciano || On a été mari & femme pendant 1 jour xD
Seth Preston || Un cinglé --'
Elvin Cooper || Le pseudo " grand frère " de Seelvy . Bien sûr, on y croit tous
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Re: La poisse est ma meilleure chance *ironie* [JOSH]   Dim 3 Aoû - 22:14

    Réveil matin, 5h57. Le même rituel chaque matin depuis presque deux ans et demi maintenant. Cependant, il ne fallait pas compter sur Josh pour se lever consoler la petite à une heure pareille, c'était totalement hors de question ça. Du coup, il avait pris l'habitude de secouer Seelvy au cas où elle ne soit pas encore réveillée pour lui dire qu'il était temps d'aller changer sa fille et en attendant qu'elle se lève, il mettait sa tête sous l'oreiller pour étouffer les cris. Puis en général, il savait qu'au bout de quelques secondes elle finissait par craquer. Ah qu'est-ce que c'est beau la solidarité dans tout ça ! Ironie du sort, une dizaine de minutes venaient de s'écouler mais l'enfant continuait toujours d'hurler dans la pièce voisine. « Seelvy fais quelque chose pour qu'elle se taise un peu merde ! ». Sauf que Seelvy lui proposa de venir lui même s'occuper de Dalhia s'il n'était pas content. Il aurait bien appelé une baby-sitter pour l'aider mais il ne pouvait tout de même pas abuser de leur service ... Et puis il n'était que 6h du matin quand même, il n'allait tout de même pas réveiller tout le monde parce que sa petite faisait une crise. Ouais parce qu'il a beau avoir beaucoup de défauts, ce n'est pas quelqu'un qui ne pense qu'à sa bouche pour être polie - quoi que parfois ... - Enfin bref, le jeune père décida donc de se lever de son confortable lit, puisque de toute façon il ne pourrait plus fermer l'oeil maintenant que son sommeil avait été interrompu.

    Il saisit sa fille des mains de sa mère et commença à marcher avec Dalhia dans les bras en espérant qu'elle se calme. Mais rien n'y faisait, elle continuait de pleurer. Josh regarda l'enfant avec un air interrogateur, tout en s'adressant à Seelvy qui n'était pas très loin :
    « Non mais t'es sûre qu'elle a pas faim ou un truc comme ça là ?? C'est toujours les mères qui savent pourquoi leur enfant pleure alors vas-y trouve ce qu'elle a ! ». Ni s'il te plaît ni rien du tout, mais quel goujat ce mec j'vous jure ! Bon par chance, Seelvy semblait s'exécuter sans rien lui dire ... C'était tellement tôt qu'elle ne devait pas avoir assez de force pour lui rétorquer quoi que ce soit je pense car sinon elle n'aurait pas manqué une seule seconde pour le faire. Apparemment, la petite avait besoin d'être changée, mais cette fois encore, il ne fallait pas compter sur Josh pour s'y coller.

    Après cela, sa chère et tendre épouse recoucha l'enfant qui avait cessait de pleurer depuis qu'elle l'avait changé. Ils s'installèrent ensuite tous les deux sur le canapé où Josh, adossait à Seelvy, prenait plaisir à se faire caresser les cheveux par celle-ci. Mais au bout de quelques minutes, son ventre commença à faire du bruit - ou plutôt à gargouiller ^^ -. Il avait faim à tel point que même un petit déjeuner n'aurait pas suffit alors il regarda sa femme et lui demanda :
    « Dis, tu ferais pas un steak à ton cher mari qui crève de faim ? ». Tout ça accompagné d'un charmant sourire juste pour la faire craquer face à sa demande. Bien sûr, elle accepta mais à une condition : il fallait qu'il aille lui même chercher un steak dans la chambre froide car il n'y en avait plus dans l'appart. Oh si c'était que ça, ça allait. Josh se leva donc du canapé et abandonna les caresses de son épouse.

    Rapidement, il arriva dans la chambre froide. Comme on dit, la faim justifie les moyens. Il entra et alla chercher ce pourquoi il était venu ici, sauf que comme un idiot il oublia de laisser la porte ouverte pour pouvoir en sortir après ... Ca c'était bien le genre de situation qui n'arrivait qu'à Josh. Bon eh bien il ne restait plus qu'à attendre que quelqu'un passe par ici et vienne lui ouvrir ... En espérant qu'il ne reste pas ici très longtemps parce que sinon il allait finir congeler le pauvre homme. Donc, une fois qu'il se rendit compte de son erreur, son premier réflexe fut de se mettre à cogner de toutes ses forces contre la porte mais cela ne l'avança pas à grand chose puisque personne ne pouvait l'entendre. Il en oublia presque pour quelle raison il se trouvait ici. Juste quelques minutes après, il entendit quelqu'un entrer mais il commençait déjà à être à bout de force, il n'arriva même pas à crier qu'il était coincé ici, c'est pour vous dire. Puis il aperçut une personne s'approcher de lui, puis lui adresser la parole. Après quelques mots de la part de cette personne, il se rendit compte que ce n'était autre qu'Erin, une jeune maman dont il avait fait la connaissance. Génial, il n'était plus tout seul, ils étaient maintenant deux idiots à être coincés ici.


    « Hey qu'est-ce que tu fais ici ? Je t'en supplies ne me dit pas que tu as refermé la porte derrière toi ... »

    Il n'avait même pas attendu la réponse à la première de ses questions qu'il enchaîna directement avec la seconde. Il avait pourtant bien entendu la porte se refermer mais il la suppliait de lui dire le contraire. Oh mais il fallait à tout prix qu'il se ressaisisse là ! Josh devait lui montrer que lui être un homme et donc par conséquent que lui être fort. Oui, il était comme ça. Toujours à faire le fort alors qu'il flippait peut-être plus qu'Erin en ce moment même. Il devait toujours faire semblant de maîtriser la situation même quand ce n'était absolument pas le cas ... Un peu comme maintenant d'ailleurs. Du coup, il se leva puisqu'il était assis depuis tout à l'heure et s'adressa à la jeune maman.

    « Bon okay, c'est pas ... si grave »


    [ Ton post' est très bien . Qu'est-ce que je devrais dire du mien dans ce cas ... ><' ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erin Evans
Mon enfant ? Une perle ! *Sauvez-moi*
avatar

Nombre de messages : 292
‹3 : Johnsson Matthews :D
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: La poisse est ma meilleure chance *ironie* [JOSH]   Lun 4 Aoû - 0:53

Lorsqu’Erin vit le visage de Josh, elle comprit rapidement qu’il espérait qu’elle lui apporte une bonne nouvelle. Elle se mit à réfléchir pour trouver une réponse adéquate. Le problème était que même si elle trouvait une super réponse de la mort qui tue pour masquer la vérité, elle mentait drôlement mal. Mais qui ne tente rien, n’a rien. Ce pourquoi elle allait lui répondre telle une personne optimiste et intelligente mais il ne lui en laissa pas l’occasion. Mais savoir que ce n’était pas si grave aurait dû la rassurer, ce qui ne fut pas le cas. Elle savait pertinemment qu’ils étaient tous deux dans un gros merdier mais tentait de se contenir pour ne pas exploser de rires. Des rires nerveux bien évidemment. Malheureusement, après quelques secondes de self-control elle n’en pouvait plus. Des sons nerveux correspondant à des rires sortirent de sa bouche. Erin ne parvenait plus à s’arrêter ; elle venait vraiment de prendre conscience qu’ils allaient peut-être crever comme des haricots vers surgelés xD Heureusement pour Josh, il n’avait pas à se suicider agacé par les rires incontrôlables de la jeune femme qu’elle s’arrêta presque net.

Je suis désolée Josh, mais la chiasse est tellement grande que ça me rend nerveuse. Mais là c’est limite si j’boufferais pas une couche pour sortir d’ici ! s’exclama la jeune femme presque prise de psychose x)

Consciente de leur sort, elle commença à faire les cent pas. Se promenant un peu partout dans la chambre froide pas si petite que ça, elle regardait autour d’elle. Au fond, elle espérait qu’un miracle se produisit. Erin inspectait tout ce qui pouvait être susceptible de leur venir en aide. Mais la poisse étant trop grande, elle ne tomba QUE sur de la nourriture ; au moins ils pourraient se nourrir jusqu’à qu’une généreuse âme vienne les sauver. Mais il était tôt et tous les bambins n’étaient pas des machines de guerre sur pattes comme les siens. Elle jeta quelques coups d’œil en direction de Josh, celui-ci avait l’air de chercher une solution sans trop la chercher. A vrai dire, elle avait dû mal à juger vu la fatigue qui régnait dans son corps. Mrs Evans se redirigea alors de nouveau vers Josh et resta debout, de peur de ne jamais pouvoir se relever à cause de la lassitude si elle tentait de s’assoir.

Tu crois que si je me mets à prier, Harry Potter pourrait apparaître ici et nous sortir d’ici ? Sinon je sais, chacun son tour on crie jusqu’à que quelqu’un nous entende. J’ai même mieux, on peut creuser le par terre avec tes dents et mes ongles. Ca te tente ? proposa Erin désespérée par la situation.

Erin était le genre de femme qui ne pouvait pas tenir en place lorsque le stress la prenait. Evans reprit sa marche en regardant par terre. Et là ! Scène complètement impossible dans la réalité, ou presque –veuillez ne pas reproduire la scène à venir chez vous -->[]-. Donc nous disions, elle marchait tout en regardant par terre lorsqu’elle se cogna violemment le front contre une étagère en fer. La surprise étant plus grande que la douleur, elle tourna sur elle-même avant de se retrouver le front collée contre une paroi non loin de Josh. Au moins, si elle devait souffrir de la bosse que lui avait refilée l’étagère, elle souffrait par substitut du froid de la paroi. Le problème était qu’elle n’avait pas comprit sur le coup la double merde dans laquelle elle s’était fourrée en se retrouver collée comme une imbécile. Par conséquent, le temps avait tout bien fait pour qu’elle ait du mal à décoller son front de la paroi. La seule chance qu’elle avait dans cette situation était de ne pas se retrouver seule. Au moins, un homme viril était là pour jouer ses Batman xD

Euh Joshinouuuu ? Tu pourrais venir m’aider s’il-te-plait ? Disons qu’il y a un léger problème du style « Bébé a fait caca sur ta chemise de 200$ » actuellement, appela Erin avec une petite voix.

*J’ai vraiment, mais alors vraiment une chance de merde qui pourrait tuer Dieu* pensa t-elle en attendant patiemment qu’il vienne. En attendant, elle se permit de fermer ses yeux pour se reposer un peu. Ouais c’était totalement stupide mais il était encore tôt, elle venait de les enfermer dans la chambre froide, qui plus est, Erin s’était prise à merveille une étagère avant de se retrouver front collé. Manquait plus qu’on la fouette aux maïs pour compléter sa chance de dingue.

[J'vais faire des post de plus en plus court j'sens ->[]]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La poisse est ma meilleure chance *ironie* [JOSH]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La poisse est ma meilleure chance *ironie* [JOSH]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réflexions Pour Une Haïti Meilleure
» Appel a une meilleure distribution des richesses naturelles
» Josh Price [TERMINE]
» ENTRE L'IRONIE ET LA FLATTERIE
» Signature de contrat - Josh Bailey

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FOOLISHNESS :: 
CHAPITER IV : HOW TO FIND A SWEET PLACE WHEN YOU ARE PARENTS ?
 :: Sous-sol :: Chambre froide
-
Sauter vers: