AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Klein Leithson | Terminée

Aller en bas 
AuteurMessage
Klein Leithson
Mon enfant ? Une perle ! *Sauvez-moi*
avatar

Nombre de messages : 8
I... : Partir? -> []
WHO WITH WHO ? : Cinderella, ma douce qui ne comprend pas toujours toutes les situations (a)
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Klein Leithson | Terminée   Lun 4 Aoû - 23:00

'cause it's you and me and all of the people
    PRENOM/PSEUDO : Aria
    ÂGE : 16 ans
    CACAGIRL ou PIPIBOY ? Cacagirl power!
    NIVEAU DE RP SUR 20 : Euh… 13?
    COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE RPG ? Mail de masse sur Twins Back; je jouais Lily-Rose (KBell)
    UN COMMENTAIRE ? J’étais obligée de m’inscrire, le forum à l’air tordu & original à souhait (prenez ça comme un compliment, hein ->[]


with nothing to do, nothing to lose
    NOM : Leithson
    PRÉNOM(S) : Klein Elias
    ÂGE : 27 ans
    NATIONALITÉ : Américaine, origines Irlandaises
    STATUT : Fiancé... Pour le moment (a)


and it's you and me and all of the people

    NOUS SOMMES DIMANCHE, LA DERNIÈRE COUCHE VIENT D'ÊTRE UTILISÉE. IL N'Y EN A PLUS ET IL FAUT CHANGER VOTRE ENFANT... ALORS ?

    Le match de rugby battait son plein, Klein était rivé sur l’écran - depuis plus de deux heures, étant donné qu’avant le match il y avait le film du début d’après-midi, et aussi les infos de midi, et qu’après le match il y aurait le décrassage avec les sportifs. Autant dire que la télé était occupée pour la journée… Mais après tout, c’était dimanche. Béni soit Dieu d’avoir inventé ce jour! Le seul jour de la semaine où Cinderella ne pouvait pas le traîner en ville pour faire tous les magasins, le seul jour où il n’entendait pas "Kleeeein, va faire les courses!" - non, ça c’était hier, et il ne les avait pas faites. Ils pouvaient bien se passer un jour de plus de vivres, non? Seulement, Keiry ne semblait pas être de cet avis. Alors que ses gazouillements habituels étaient supportables, ils montaient en crescendo aujourd’hui, couvrant les voix criardes de deux commentateurs. Ni une ni deux, Klein se jeta sur la télécommande pour augmenter le volume et couvrir les doux sons de son bébé - quelle idée d‘avoir mis son parc juste à côté de la télé… - qui ne tarda pas à rappliquer en hurlant comme un porc qu’on égorge. Et Cinderella qui ne venait pas s’en occuper… A regret, Klein quitta le canapé pour prendre Keiry dans ses bras. « Tu veux jouer ma chérie? Tu t’ennuies sans Maman, hin… Elle nous laisse toujours tous les deux, je sais. » Assis sur une chaise avec sa fille sur les genoux, il commença à agiter maladroitement son nounours devant elle. Au lieu de se calmer, la petite hurla de plus belle, laissant comprendre à Klein que ce n’était pas de joujou qu’elle avait envie, mais d’une couche toute propre. Et bien entendu, ni Cinderella ni la Nanny n’étaient dans les parages, il allait devoir se débrouiller seul… Posant délicatement sa fille sur la table à langer, il s’aventura dans les méandres des couches, non sans être allé au préalable chercher le petit livre illustré qu’il avait acheté à la naissance de Keiry, histoire de ne pas avoir l’air trop nul devant ses amis quand il doit s’occuper de sa fille. Tenant d’une main sa fille pour ne pas qu’elle gigote trop, il essaya d’attraper le paquet de couches, qui était censé se trouver… là où il n’était pas. Bon, il comprenait maintenant pourquoi Cinderella avait insisté hier pour faire les courses… Regardant sa progéniture droit dans les yeux en espérant y trouver une réponse, Klein se demanda si une couche pouvait être lavée… Mouais, pourquoi pas. Après avoir fait une bonne utilisation du talc & autres lingettes nettoyantes, il attrapa la couverture qui était sur le canapé - celle qu’il roulait en boule sous sa tête en guise d’oreiller, le soir - et enveloppa Keiry. Direction, la cuisine. Après avoir mis la couche dans l’évier et ouvert à fond le robinet d‘eau chaude, il vida la bouteille de liquide vaisselle dans l’évier et tenta de laver la couche comme on lave une fringue à la main. Heureusement que ce n’était que du pipi, hein… Malheureusement pour lui, la couche devint informe, gonflée et… importable. « Ma pauvre puce, qu’est-ce que je vais faire de toi? Tu diras un grand merci à maman quand elle reviendra de je ne sais où. » Il ne restait plus que deux solutions. Aller sonner chez les voisins pour demander quelques couches d’avances. Plutôt mourir, il aurait l’air d’un crétin fini. Ou bien… Toujours Keiry dans ses bras, Klein prit la direction des WC pour y chercher un rouleau de papier toilette, monta dans la chambre conjugale et allongea la petite sur le lit. C’était toujours plus pratique qu’une table à langer. Klein commença à enrouler tant bien que mal sa progéniture de PQ, façon momie. Après l’utilisation de deux rouleaux - il fallait que ça soit un minimum épais, you see? - fier de sa confection, il retourna devant le match de rugby, sa fille installée dans ses bras. « Elle te plaît ta couche toute propre? On s’en sort bien sans Maman, tu vois? Pas la peine de pleurer nuit & jour pour qu’elle te prenne dans ses bras ma chérie, Papa s’occupe de toi aussi. »




    VOUS RENTREZ PLUS TÔT CHEZ VOUS ET, VOUS CHOPPEZ L'BABYSITTER EN PLEIN SEX.TIME, COMMENT RÉAGIREZ-VOUS ?

    Klein n’avait jamais été un fana du travail. Que cela soit lors de ses études, ou même maintenant, mais s’il avait la chance de pouvoir allier passion & travail en étant prof de tennis. Seulement aujourd’hui, le cœur n’y était vraiment pas. Ses élèves étaient tous plus pénibles & capricieux les uns que les autres - le lundi était réservé aux cours des enfants - et il redoutait déjà la période où Keiry atteindrait cet âge fatidique, les soirées où il faudra l’aider à faire ses devoirs, l’emmener tôt le matin à l’école… Oui, ne doutez pas pour autant, Klein aime sa fille, à sa manière. Bref, en cette chaleur caniculaire, le dernier cours de la journée avait été annulé, à la plus grande joie de Klein. Explication? La plupart des personnes inscrites ne se sentaient pas d’attaque à jouer sous un soleil ardent. Des chochottes, dixit Klein. Ainsi, il était à peine 16 heures lorsqu’il débarqua chez lui, prêt à foncer sous la douche. « Mlle Hastings? Comment va Keiry? » Pas de réponse. Mouais, elle devait être avec la petite dans sa chambre, en train de la coucher, de lui chanter une berceuse où je ne sais quoi. Sans perdre une minute, Klein déposa ses affaires sur le canapé et monta dans la salle de bains. L’eau brûlante lui fit le plus grand bien, puisqu’il ne se rendit même pas compte en sortant de la douche que cela faisait plus de 20 minutes que l’eau coulait. Bonjour les économies, heureusement que la facture était prise en charge par cette fichue organisation. Vêtu d‘un peignoir, Klein fit un détour par la chambre de Keiry, qu‘il trouva seule dans son lit. Et où était la baby-sitter?… Prenant sa fille dans ses bras, il se dirigea vers sa chambre. Jusqu’à ce qu’il ouvre la porte et se rende compte qu’elle était… occupée. Apercevant les silhouettes dénudées d’un homme & de Mlle Hastings - vous savez, celle qui était censée s’occuper de Keiry - Klein réagit au quart de tour, après avoir pris le soin de cacher les yeux de sa fille avec un magazine de Cinderella qui traînait sur la commode. « SORTEZ IMMEDIATEMENT! PRENEZ VOS FRINGUES ET RHABILLEZ VOUS DANS L’ENTREE! » Klein sentit Keiry gigoter et se mettre à pleurer. Normal, il venait tout juste de lui hurler dans les oreilles, mais qu’importe, c’était pour son bien. « INUTILE DE VOUS DIRE QUE VOUS ETES VIREE, ESPECE DE DEMEUREE! JE VOUS TRAINERAI EN JUSTICE, SOYEZ-EN SURE! » Dieu soit béni que Cinderella n’ai pas assisté à cette scène! Le jeune homme les raccompagna dans l’entrée à coups de journaux & autres ustensiles qui lui tombaient sous la main. Lorsque qu’ils ne furent plus que deux dans l’appartement - à savoir Klein & Keiry - le jeune homme s’activa, et après avoir déposé sa fille dans son parc, changea les draps du lit non sans dégoût. Heureusement pour lui, sa fiancée ne rentrait guère avant une heure et demie, ce qui lui laissait le temps de descendre à la laverie de la résidence pour mettre le linge souillé en machine. Pas la peine qu’elle sache ce qui s’était passé, Klein aurait eu le droit à une crise de nerfs même s’il n’était en aucun cas responsable…



    BAMBIN A L'ÂGE DE "COMPRENDRE" ET VOUS DEMANDE « COMMENT ON FAIT LES BÉBÉS ? » ; QUE RÉPONDEZ-VOUS ?

    « Dis Papaaaaa. Comment on fait les bébés? Maman m’a dit de venir te voir, elle m‘a dit que tu sais mieux expliquer qu‘elle. » Klein posa le journal sur la table et baissa les yeux pour apercevoir Keiry qui se trouvait assise aux pieds de sa chaise. Bien entendu, il fallait que ça tombe sur lui… Il prit sa fille sur ses genoux et chercha un moyen de lui raconter la procréation toute en poésie & délicatesse. Quelle histoire allait-il lui raconter? Les choux & les roses? Non, elle était assez intelligente pour comprendre que cette explication ne tenait pas la route. Les graines dans le ventre de la maman? Pas super non plus, des amis lui avaient raconté leurs mésaventures avec leurs gamins après avoir tenté cette approche: les questions du style "elle rentre comment la graine?" très peu pour Klein… « Tu vois ma puce, c’est comme les lettres pour le père Noël, quand tu commandes tes jouets ». Keiry se retourna vers son père, l’air visiblement surprise. Klein continua son explication pour le moins foireuse: « Tu écris à… euh… la cigogne, en lui disant le bébé que tu veux, une fille ou un garçon, s‘il a les yeux du papa ou de la maman, et tous les détails. » Keiry sembla satisfaite de cette réponse, au plus grand bonheur de Klein. Bon, au moins c‘était fini, elle ne demanderait pas plus de renseignements avant plusieurs années il espérait… Ravie, sa progéniture lui demanda: « Je pourrais commander un vrai bébé à Noël alors? Tu écriras la lettre pour moi? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erin Evans
Mon enfant ? Une perle ! *Sauvez-moi*
avatar

Nombre de messages : 292
‹3 : Johnsson Matthews :D
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Klein Leithson | Terminée   Mar 5 Aoû - 0:00

J'ai adoré la première partie xD La pauvre Keiry momifiée avec du PQ pour sauver l'honneur du père xD Et pas mal trouvé l'idée du père Noël :]

Je te VALIDE donc =D Merci de ton inscription et bienvenue aussi xD

PS.Ca fait du bien de retrouver des membres de Twins =D Et les trucs tordus arriveront après mouahah xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Klein Leithson | Terminée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FOOLISHNESS :: 
CHAPTER I : HOW TO BECOME GREAT PARENTS ?
 :: « It's okay, be cool ; we have our papers man. » :: OPEEEEY :D
-
Sauter vers: