AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MIKE MCQUEEN || Finit _*

Aller en bas 
AuteurMessage
Mike McQueen
Mon enfant ? Une perle ! *Sauvez-moi*
avatar

Nombre de messages : 4
I... : Comment sa marche un bébé? Je n'ai jamais été habitué à ces machines à caca. Même petit, je n'en côtoyais aucun. Alors vous imaginez ce que j'ai pu ressentir face à cette chose qui semblait ne pas vouloir s'arrêter de pleurer. M'enfuir? Trop lâche de m'a part. Le comprendre? Haha vous m'avez bien regarder. J'ai appelé SOS Maman en Détresse. Aussi douée que moi, mais il fallait bien que je me trouve un allié..
WHO WITH WHO ? : //
Date d'inscription : 05/08/2008

MessageSujet: MIKE MCQUEEN || Finit _*   Mar 5 Aoû - 22:54

'cause it's you and me and all of the people
    PRENOM/PSEUDO : Kiit-Kat, Oui c'est moi la chieuse qui ne sais jamais qui prendre. x)
    ÂGE : J'avoue, vous êtes bien curieux. ET bien j'ai fêté mon anniversaire il y a trois jours. Sa me fais 15 ans maintenant ><
    CACAGIRL ou PIPIBOY ? PIPIGIRL, humour, d'accord humour de blonde.. Je vous laisse donc deviner dans qu'elle case je suis.
    NIVEAU DE RP SUR 20 : Hum.. Très bonne question. Les math et moi sa fait 26 alors pour donner un chiffre approximatif je direz que je fait facilement 20 lignes sans inspirations. Mettez ça sur 20 si vous y arrivez xD
    COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE RPG ? En cliquant sur le beau logo bien sur (L')
    UN COMMENTAIRE ?Pas vraiment, enfin, peut-être par la suite quand j'aurais attaqué cette fiche originale il faut l'avouer =)


with nothing to do, nothing to lose
    NOM : McQueen. Je ne vais pas vous justifier le pourquoi du comment. Il l'a juste gentillement hériter de son père, paix à son âme, qui était de nationalité Américaine. On le ressens dans les sonorités, rien de bien étrange.
    PRÉNOM(S) : Mike. UN prénom très fréquent aux States. Il a été soigneusement choisit par la mère du jeune homme. Un jour ou elle feuilleté tranquillement son bouquin qui cataloguait les prénoms d'enfants. Ceux qui étaient le plus "en vogue" de l'année. "Mike" tombait dans les premiers, ce n'était pas une surprise vu le nombre de Mike dans la rue. Et c'est en comme en accord qu'elle appela son premier fils : Mike.
    ÂGE : 24 et toutes ces dents. Bon d'accord, elle était pas bonne celle là. Mister McQueen a fêté il y a peu ce nouvel âge, et ne ressens pour le moment, aucune vieillesse. Heureusement me direz vous.
    NATIONALITÉ : Américaine. Rien de bien extravagant encore une fois. Il est née à la grosse pomme.
    STATUT : La question à dix points. On va faire comme lui, pile ou face? Pour l'instant il est pris, mais pour combien de temps encore? Puis le célibat, ce n'est pas très long avec lui, puisqu'il se remet quelques temps après, avec sa bien aimée.

and it's you and me and all of the people
    NOUS SOMMES DIMANCHE, LA DERNIÈRE COUCHE VIENT D'ÊTRE UTILISÉE. IL N'Y EN A PLUS ET IL FAUT CHANGER VOTRE ENFANT... ALORS ?

    Alors qu'il volait tranquillement dans son rêve, Mike ne s'attendit pas à être réveillait par des bruits stridents venant de la chambre à côtés. Il fit donc un sursaut énorme, faisant tomber par la même occasion la fine couette qui le recouvrait il y avait encore peu de temps. Entre ses dents, il gémit une sorte de phrase incompréhensible, Mike devait penser qu'on égorgeait quelqu'un ou alors qu'il écrasait un chat. Mais non, ces petits bruits, soit disant adorable, sortait belle et bien du petit être qu'il avait engendré. Mike se rallongea soudainement, ce n'était qu'un bébé, il ne devrait pas pleurer longtemps. Il s'épuiserait au final. Mike espérait qu'il allait s'épuiser. Ces petites choses marcheraient presque avec des piles, il se fatiguera à gindre de si bon matin. Mais non, pendant une bonne dizaine de minute, le bambin n'arrêta pas pour prendre une quelconque pose. Le petit était bel et bien en forme, pour le grand bonheur de son père adoré. Mike se retourna une bonne dizaine de fois et décida de s'en remettre à Willow. La cherchant du bout du bras, il finit par tripoter le réveil de sa petite amie, celle-ci n'était donc plus dans le lit. Oh mais, il se rappela que le jour d'avant, la demoiselle l'avait prévenu de son absence ce dimanche matin. En même temps, autant ne pas être étonné, Mike à la même mémoire que son grand-frère. Catastrophique donc et le mot est faible. Il n'avait que deux choix qui se présentait à lui, attrapait le premièr oreiller et se planquer sous ces draps en essayant d'oublier les cris ou alors affronter son rôle de père et découvrir ce qui ne tourne pas rond chez cet enfant. Mike balança alors l'oreiller part terre et murmura d'une voix encore endormit.

    Je suis un homme non! .. Si j'étais un homme, je ne parlerais sûrement pas seul.

    Mettons ce petit passage entre les mains de la fatigue. Mike mit alors un pied sur la moquette douce de couleur écru qu'avait soigneusement choisit sa chérie. Puis le deuxième le rejoignit aussitôt et tel un enfant, il s'étira devant la grande fenêtre qui gardait les rayons du soleil derrière ces longs rideaux. Il se dirigea alors, avec toute la force qui l'accompagnait en ce dimanche matin, vers la chambre de son petit bambin. Celui-ci était debout et ne semblait pas fatigué au contraire de son père. Il tenait sa tétine dans une main et avait envoyé valsé tout ce qu'il y avait à sa portée dans les quatre coins de la chambre. Mike ne pu s'empêcher de contempler l'état du désastre.

    J'ai créé un vrai monstre..

    Rangé tout ça? Jamais. Il attendra bien sagement le retour de Willow, qui une fois de plus rira de lui. Elle ne rangera sûrement pas ce désastre, et le boulot reviendra à la baby sitter. D'ailleurs, pourquoi ce n'est pas elle qui s'occupe de ce petit monstre? On est dimanche matin Mike, réveille toi une bonne fois pour toute.

    Alors, Alors, pourquoi tant de haine petit bonhomme?

    Il se posait la question à lui-même, sachant éperdument que le petit ne pourrait pas encore lui répondre avant quelques mois. Mike s'approcha, restant tout de même sur ces gardes et évitant les peluches qui traversaient la pièce à une vitesse folle. Futur baseballer aussi..

    Comment se moquer d'un bébé en dix leçons. Mike ne savait pas vraiment comment attraper cette petite chose. Il pointait les mains vers lui, les changeant plusieurs fois d'angle de vue. Comment le prendre et surtout comment ne pas le faire tomber. Willow le tuerait s'il marquait la peau infiniment douce de son petit ange. Un ange qui cris depuis maintenant vingt bonnes minutes. Mike finit par faire glisser des mains le jeune bébé dans son berceau, qui tomba sur ces fesses et redoubla de cris.

    Bon d'accord, tu ne veux pas aller avec papa, très bien.

    Puis il sentit alors une odeur nauséabonde. Non ce ne pouvait pas être.. Et si, le bon vieux caca de Monsieur était arrivé. Mike prit presque peur. Non tu ne peux pas me faire ça! Pas à moi! Tu en avais fait la promesse.

    Le voilà qui entretenait des conversations avec son bébé. Mike n'allait pas le laisser comme ça. Il n'était pas cruel, quoique.. Mais il ne savait pas comment faire. Le jeune homme couru un peu partout.

    Où sont les couches ?? Dit bébé, tu ne serais pas ou Maman range les couches par hasard ?. Allez, aide moi un peu.. Le bébé le regardé avec un air qui laissait entendre "Débrouille toi". Mike farfouilla dans plusieurs pièces, mettant le bazar partout où il passait. Mais aucune couche à l'horizon. Puis son regard se stoppa sur une serviette vaisselle. Non il n'allait pas.. Trop tard. Mike se dirigeait avec assurance vers son fils, la serviette sur l'épaule.

    On va l'a changé cette couche ! Aussitôt dit aussitôt fait. Comique puisque Mike avait d'abord ressentit du dégoût en ouvrant la couche puante. Puis l'avait enfermé dans un plastique, puis un autre et un autre. L'odeure persistée encore, même après un coup de "pssh" pour toilette. La serviette enveloppée sur des fesses nettoyées au savon, le bébé semblait propre, semblait.. Mike entendit alors les clés, puis la porte claquer et le son d'une femme fatigué enfin rentré chez elle.

    Besoin urgent de couche dans la chambre numéro deux !

    VOUS RENTREZ PLUS TÔT CHEZ VOUS ET, VOUS CHOPPEZ L'BABYSITTER EN PLEIN SEX.TIME, COMMENT RÉAGIREZ-VOUS ?

    Qu'il était bon de finir le travail un peu plus tôt. Mike n'avait pas vraiment à se plaindre, il n'était pas non plus tué à la tâche. Mais une après midi libre, il ne l'a refuserait jamais. Puis il serait des plus tranquille, Willow travaillait et le bébé était gardé par leur babysitter. Celle-ci était d'ailleurs peut-être parti de chez eux. Mike se mit en tête d'aller voir par lui-même, une excuse pour profiter de la maison pour tout mettre en désordre comme il avait l'habitude de faire. Alors qu'il se trouvait dans le couloir, Mike remarqua que sa porte n'était pas totalement fermé. Inquiétant, le jeune homme s'approcha alors et entrouvrit un peu plus, laissant un bruit strident sortir, pas très discret à vrai dire. Des chaussures d'hommes se trouvait à l'entrée, des chaussures qui n'étaient pas à lui. Mike ne réfléchit pas vraiment aux multiples possibilités, il fonçait toujours la tête la première vers l'action. Il était ainsi, mais pensait toujours à se défendre. C'est pourquoi il attrapa la première chose à sa portée. Un chapeau? Oui bien sûr, s'il devait se défendre, Mike sortirait son chapeau magique et battrait les méchants. Le jeune homme avait trop regardé de dessins animés, il se ressaisit et tandis la main jusqu'au porte manteau. Les vestes tombèrent à terre, mais il n'y avait pas prêté attention. Avançant dans le salon, Mike gardait fermement le grand objet noir entre les mains, tel un sabre laser. Puis des bruits de cris féminins sortirent alors de la chambre. L'idée qu'il se passait sûrement quelque chose la dedans lui effleura totalement l'esprit. Mais il n'allait pas jouer la carte du timide, il était chez lui après tout. Puis en un coup de main, Mike ouvrit la porte. Un spectacle plutôt "originale" s'offrit alors à lui. Dans le lit, on pouvait apercevoir un homme, donc l'identité lui semblait inconnu, accroché au lit. Puis une femme, inconnu elle aussi, plutôt dévêtit à ces côtés.

    Euh excusez-moi, je vous dérange peut-être. Il fallait que je tombe sur des dégénérés.. Ma mère me l'avait dit en emménageant dans cet immeuble. Bien sûr, son histoire invraisemblable ne tenait plus la route quand la babysitter de son enfant sortit de la salle de bain. Prête à "jouer" le mot et juste, avec ces deux camarades.

    Ah je vois, c'est partie à trois. Mike ne su comment réagir sur l'instant. Il n'allait pas laisser cette bande d'inconnu chez lui. Faisant se dont ils ont à faire, dans son propre lit et dans ces propres draps.

    Vous aviez dû vous dire : Tous chez Willow && Mike ! C'est l'endroit branchés pour les parties. Il n'était pas vraiment déçu, Mike ne l'a connaissait même pas et il n'allait pas lui faire la morale, puisqu'il était mal placé pour se tenir dans le bon chemin.

    J'ai une idée, peut-être moins marrante que celle que vous aviez. Tu me laves ces draps, puis tu vas te chercher un nouveau travail. Il n'avait pas l'impression de s'être fait bien comprendre par les deux autres personnes.

    Est-ce claire ? Désolé, vous n'avez qu'à, reporter ça à plus tard. Puis la demoiselle aurait tout son temps à vous accorder, elle n'a plus de travail. Mike s'approcha alors de la jeune femme, puis lui murmura doucement.

    Il fallait bien que je montre un peu d'autorité devant tes deux convives. Willow pense que je ne sais pas me faire entendre. Ce n'est pas personnel, mais j'ai pensé à toi aussi, tu te sentirais sûrement très gêné par la suite. Quelle générosité incarné en lui, incroyable.

    BAMBIN A L'ÂGE DE "COMPRENDRE" ET VOUS DEMANDE « COMMENT ON FAIT LES BÉBÉS ? » ; QUE RÉPONDEZ-VOUS ?

    L'enfer de la question maudite. Celle ou un parent reste devant son enfant pendant plusieurs minutes, se demandant si la vérité allait le sauver ou alors si le mensonge n'était pas plus sain pour lui. Du moins, Mike n'y avait jamais pensé, jusqu'au jour ou son enfant à lui, se fit la grâce de lui poser mille et une question. Après une entrée dans la cuisine ou Willow préparait le petit déjeuner et chantonnait presque. Mike s'était assis à son tour à table, devant une assiette pour le moment encore vide. Son fils était sagement calé sur sa chaise en face de lui et ne fit qu'une bouchée de ces céréales. Puis il s'arrêta un instant et contempla sa mère, puis son père.

    Dit papa, comment t'a fait pour mettre maman enceinte ? Mike réussit à ne pas s'étouffer avec son café après l'entente de cette délicieuse question. Euh.. Quoi?! Il reformula alors sa question, ne sachant pas vraiment si son père avait compris. Alors que Mike avait très bien compris.

    Comment on fait des bébés, Papa? Je veux savoir moi aussi. Pourquoi je ne pourrais pas savoir ?!! Très bonne question, Mike lança un regard plein d'espoir vers Willow, la suppliant à l'aide. Celle-ci se cacha derrière ces longs cheveux blonds, étouffant un petit rire. Quelle chanceuse, ce n'était pas tombé sur elle.

    Tu es peut-être .. Un peu trop jeune. Mais Willow ne le laissa pas finir. Elle s'installa près de son cher Mike et le regarda, plein de malice. Allez "Papa", explique lui comment on fait des enfants. Il est maintenant assez grand. Elle avait sûrement hâte de voir comment il allait s'en sortir. Tout seul, aucune échappatoire.

    Et bien, tu vois, quand un garçon et une femme .. Non c'est ridicule Willow. Ce n'était même plus une affaire entre lui et son fils, mais aussi envers Willow.

    Papa, je veux savoir ! Il semblait ne pas vouloir baisser les bras et resterait peut-être même assis là jusqu'à ce qu'il est une réponse, s'était bien le fils à son père. Un entêté de plus.

    Tu m'aides Willow ? Mike ne pu s'empêcher de lui sortir ses yeux de chiens battus. Il en avait besoin. Comment lui expliquer sans trop le traumatiser. Puis Mike n'était pas du genre à y aller avec des pincettes, à faire preuves de tacts. Il n'était peut-être même pas assez rapide pour lui monter une histoire, mentir est aussi une solution, peut-être pas la meilleur, mais elle la sortirait plus facilement d'affaire. Tu te débrouilles. Son sourire par la suite, qui lui montrait qu'il était dans une sacré histoire.

    Je suis sûr que tu ne me laisserais pas tranquille si je t'avouais que la cigogne en était pour quelque chose. Tu es mon fils, tu n'es pas idiot pour croire cela. Mais Mike n'était même pas doué pour s'excuser, une vrai partit de plaisir pour Willow qui le voyait s'écraser.

    Avec ta mère .. On a décidé de franchir une étape.. Par son plus grand espoir, Willow vint finalement à sa rescousse. Reportons cette discussion à plus tard, tu vas rater l'école.. Le petit n'attendit pas qu'elle le répète deux fois et sortit de table, mettant son sac sur son dos. Mike n'était pas totalement sauvé, la discussion allait se passer, un jour ou l'autre. Mais maintenant, il n'allait plus être pris au dépourvu.



Dernière édition par Mike McQueen le Jeu 7 Aoû - 1:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mike McQueen
Mon enfant ? Une perle ! *Sauvez-moi*
avatar

Nombre de messages : 4
I... : Comment sa marche un bébé? Je n'ai jamais été habitué à ces machines à caca. Même petit, je n'en côtoyais aucun. Alors vous imaginez ce que j'ai pu ressentir face à cette chose qui semblait ne pas vouloir s'arrêter de pleurer. M'enfuir? Trop lâche de m'a part. Le comprendre? Haha vous m'avez bien regarder. J'ai appelé SOS Maman en Détresse. Aussi douée que moi, mais il fallait bien que je me trouve un allié..
WHO WITH WHO ? : //
Date d'inscription : 05/08/2008

MessageSujet: Re: MIKE MCQUEEN || Finit _*   Jeu 7 Aoû - 1:10

    Je crois bien avoir finit x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bêtise de Cambrais
Admin
avatar

Nombre de messages : 232
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: MIKE MCQUEEN || Finit _*   Jeu 7 Aoû - 1:20

Je viens de voir que ta fiche est terminée désolée xD Je la lirai un peu plus tard dans la soirée ou demain au grand maximum (: Désolée du retard T.T !

PS. Ouais ce message est inutile mais c'est pour te dire que j't'ai pas oublié au final xD !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://appletchy.forumotion.com
Mike McQueen
Mon enfant ? Une perle ! *Sauvez-moi*
avatar

Nombre de messages : 4
I... : Comment sa marche un bébé? Je n'ai jamais été habitué à ces machines à caca. Même petit, je n'en côtoyais aucun. Alors vous imaginez ce que j'ai pu ressentir face à cette chose qui semblait ne pas vouloir s'arrêter de pleurer. M'enfuir? Trop lâche de m'a part. Le comprendre? Haha vous m'avez bien regarder. J'ai appelé SOS Maman en Détresse. Aussi douée que moi, mais il fallait bien que je me trouve un allié..
WHO WITH WHO ? : //
Date d'inscription : 05/08/2008

MessageSujet: Re: MIKE MCQUEEN || Finit _*   Jeu 7 Aoû - 1:45

x'D Nan ça fait plaisir de pas être oublier ><
Okèi Okèi, j'ai grande patience et de toute façon, pourquoi serais-je préssé?
C'est les vacances >> ZEN
Bon d'accord, c'est l'heure qui fais cet effet, je ne suis pas "pompette" xD
Je vais m'arreter là, je m'enfonce ><
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erin Evans
Mon enfant ? Une perle ! *Sauvez-moi*
avatar

Nombre de messages : 292
‹3 : Johnsson Matthews :D
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: MIKE MCQUEEN || Finit _*   Jeu 7 Aoû - 1:55

Après avoir lu ta fiche, tu es VALIDE (: Pas mal le coup du chapeau magique pour faire le super héros xD Gare aux fautes que tu fais par-ci par-là pas trop handicapantes, mais tout de même ! xD

Bon jeu =d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MIKE MCQUEEN || Finit _*   

Revenir en haut Aller en bas
 
MIKE MCQUEEN || Finit _*
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» [Avant le SGC] Mike Shirow
» mike vozza
» Signature de contrat - Mike Weber
» Signature de contrat - Mike Komisarek

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FOOLISHNESS :: 
CHAPTER I : HOW TO BECOME GREAT PARENTS ?
 :: « It's okay, be cool ; we have our papers man. » :: OPEEEEY :D
-
Sauter vers: